Marre à bout...

Une activité proposée par Annie Guillon-Lévy, membre de l’ELP

Jeudi 9 avril 2020, par Ferbos // Activités

 

Fomat pdf clic sur l’image

 

Seul le hasard est réel. On le reçoit en pleine face. Nous avions choisi dans notre atelier/forum de lire ensemble en 2019-2020 un grand texte : « Malaise dans la civilisation » écrit par Freud en 1929, l’année de la grande crise qui préluda à la guerre mondiale.

 Le réel ne dit jamais par où il arrive. Le voilà qui s’accroche aujourd’hui à une pandémie née du rencontre microscopique ( !) qui nous laisse pantois, quand ce n’est en plein désarroi et tous en deuil. Mais alors, les rêves sont-ils nôtres, les angoisses, nos corps, nos amours, nos haines, nos fabriques intimes de bouts de ficelle ?

Sur ce modèle : « J’en ai marre... marre à bout... bout de ficelle... », nous vous invitons à participer à un large témoignage des temps de détresse des civilisations dans lesquelles nous vivons. De simples mots posés côte à côte pourraient créer des surprises, des flashes en vérités. 

C’est simple, dès que vous êtes décidé, dites-le. Nous vous envoyons le dernier mot du texte précédent pour que votre texte commence avec ce mot. Façon de dire que le langage est commun avec un trou au milieu qui est notre liberté. Vous pouvez inviter des amis à participer, des familiers, des enfants. Quiconque le souhaite. À la fin, nous publierons tous les textes ensemble qui n’en feront qu’un seul. Chaque texte restera anonyme. Mais le texte final sera signé de tous ceux qui le voudront.

50 mots au maximum à envoyer  sur le mail  

elp.nantes44@gmail.com

 

« école lacanienne-nantes et voisinage »  est à l’initiative de cet envoi.

www.divernantes.fr et www.ecole-lacanienne.net

Avec l’aimable participation de Jean-François Ferbos

Répondre à cet article

1 Message

  • Marre à bout... 6 avril 2020 01:36

    Marre à bout .A bout de souffle ,la respiration de France s époumone dans un cri vert,les et les gants blouse verte,tombe les masques rageant ,maintenant,pendant que la masse applaudissant sans gants,oubliant l oubli de n être manifestant du jaune gilet pendant que verte blouse devient rouge sang par casque noir

    Répondre à ce message